top of page
  • Photo du rédacteurClémentine marionneau

4 conseils pour développer sa créativité à l'écrit

Cet article est basé sur l'interview de Astrid Stérin, lors de notre Heroweek hebdomadaire.


C'est quoi les Heroweek ? Ce sont les webinars 100% gratuits organisés par Join Hero pour monter en compétences sur le #stroytelling #copywriting #podcast. Vous vous joignez à nous pour les prochaines ? Accédez à la line up des Heroweek.






Qui est Astrid ?


Romancière, Narrative designer et Formatrice en écriture de fiction, Astrid Stérin a plus d'une plume dans son sac ! Trois métiers différents mais tous reliés à l'écriture. Difficile de se dire que les jeux vidéos sont liés aux livres, Astrid nous prouve le contraire au sein des studios WILD WITS GAMES dans lesquels c'est l'univers du gamin qu'elle imagine et qu'elle crée. Vous pourrez aussi retrouver son univers dans son dernier roman Le page de l'Aurore”. Enfin, elle pousse les gens à oser écrire en étant une formatrice qui a aidé plus de 40 auteurs à se lancer.L’amour des mots et de l’aventure est né très tôt chez notre jeune écrivaine ! Pas seulement réservé aux enfants, le monde de la fiction fait également rêver les grands. C'est l'ouverture à un monde fantastique qui a plongé Astrid dans la lecture, l'évasion pour de nouvelles aventures et l'univers de voyage. Et vous, vous aimez la fiction, l’aventure et les romans ?


Une journée dans la peau d’Astrid


Entre ses différents postes, Astrid s'adapte et nous raconte comment elle organise (à la perfection) son temps. La première partie de sa journée est consacrée quelques heures à l'écriture de ses romans, pour ne pas perdre le fil de ses idées. Astrid se concentre ensuite sur son travail de « narrative designer » pour les studios WILD WITS GAMES. Enfin, elle organise sa communication pour son activité de formatrice, elle gère ses réseaux et crée du contenu. En bref, des journées bien remplies, mais Astrid ne manque jamais de motivation et de créativité dans tous ses projets !


Écrivaine : un métier qui demande de la rigueur et une certaine dose de liberté et de créativité


Dans son travail de romancière, Astrid est seule et adopte donc un processus bien différent de celui que l’on pourrait trouver en travaillant en équipe. À noter qu'aucune méthode n’est plus efficace qu'une autre : il suffit de trouver celle qui nous correspond. Et ça tombe bien, car Astrid nous partage ses petits tips :

  • Phase de préparation : avant de saisir sa plume, Astrid fait un gros travail d'organisation de son histoire en identifiant les différents éléments de son roman : l’intrigue, les personnages, les différents rebondissements, l’environnement, l’ambiance, les décors, …

  • Phase de la rédaction du premier jet : il s’agit sûrement de la partie qu'elle aime le moins, mais il faut malheureusement passer par là… Rapide, concis et réel support du jet d’écriture finale, c'est une étape importante pour visualiser la suite et mettre ses premières pistes de réflexions et idées à l’écrit.

  • Phase de nouvelle rédaction : cette partie-là du travail est plus longue et développée. C'est celle que l'on peut présenter afin de donner un aperçu de l'histoire aux personnes extérieures. Car oui, votre roman sera lu et relu avant publication. Lire et relire signifit également écrire et récrire, se corriger, modifier, améliorer. Bref, vous l’aurez compris, la rédaction d’une fiction n’est pas non plus une mince affaire.

MAIS, oui il y a un mais : cela ne signifie pas que l’écriture est réservée à une élite de la société contrairement à ce que l’on pourrait penser. Comme on le dit souvent chez HERO, la créativité est un muscle, elle n’est pas innée et se travaille. L’écriture est destinée à toute personne motivée, aux idées florissantes et avec une réelle envie de partager grâce et à travers ses mots.

Une autrice inspirante et inspirée


Parce que même les plus grand.e.s romancier.ière.s ont besoin de nourrir de leur créativité au quotidien, Astrid nous partage ses sources d’inspiration :

  • Lire, regarder des films ou séries

  • Faire de la veille quotidienne

  • Astrid produit beaucoup à partir de croisement d'idées, de petites choses du quotidien, de rencontres, de faits marquants, tout peut être source d'inspiration

  • Se balader avec un carnet et un crayon et noter ce qui lui passe par la tête. C’est une méthode ancienne, c'est de loin la meilleure selon Astrid !

  • Écrire même quand l'inspiration n'est pas au rendez-vous ! Et oui !!! L’écriture est une discipline, comme la pratique d'un sport ou d'un instrument de musique. ll faut activer le mécanisme de répétition et habituer le cerceau à travailler régulièrement.

Quelles sont les erreurs à ne pas commettre quand on écrit de la fiction ?


Comme dans tous les domaines, il y a certaines petites règles à suivre et certaines erreurs à éviter. Voici les 2 grandes erreurs à éviter selon notre autrice :

  • Ne pas faire de pavés d’exposition en début d’histoire : on perd le lectorat et l’attention des personnes.

  • Attention aux personnages trop caricaturaux ! Il ne faut pas tomber dans des personnages type : Hero trop parfait ou méchant trop méchant.

Les 4 conseils pour se lancer dans l’écriture


Vous avez un projet de roman ? Vous ne savez pas par où commencer et par quel bout prendre le projet ? Notre romancière Astrid nous donne ces quatre grands conseils pour désacraliser l’écriture et permet à chacun.e de réaliser l’histoire de sa vie :

  • Se faire plaisir : il faut s’écouter, ne jamais se forcer et toujours rester motivé.e. Comme on dit : les efforts finissent toujours par payer !

  • Persévérer : malgré les moments compliqués et les nombreux doutes qui assaillent tous créatif.ive.s que nous sommes, il ne faut jamais baisser les bras ! Tout le monde passe par des phases de remise en question, elles font partie du processus.

  • Être entouré.e : selon Astrid, l’entourage et la confiance qu’il nous porte est un véritable booster quotidien. C’est important de pouvoir parler de ses projets, de ses avancée afin de limiter les paralysies d’inspiration et les pannes créatives.

  • Se former : l'écriture n'est pas un don ou quelque chose d'inée. Il faut apprendre les règles, les codes et s'enrichir des expériences de professionnel.le.s. La formation permet de se lancer dans les meilleures conditions possibles avec les outils nécessaires à la réalisation de vos projets, de votre grande Histoire !


Et le question bonus !

Le super pouvoir d’Astrid ? "Mon superpouvoir est la persévérance. Cela me permet chaque jour de me rappeler combien il est important de rester fidèle à sa vision de départ, même si celle-ci peut être amenée à évoluer. Rester positif et motivée jusqu'à l’arrivée, je vous jure qu'un jour ça paye !"

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page